Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

C'est dans la solitude qu'est l'innocence


Le sentiment d'isolement est tout à fait différent de la solitude. Il faut dépasser ce sentiment pour pouvoir être seul. L'isolement ne peut être comparé à la solitude. L'homme qui connaît l'isolement ne peut jamais connaître cela même qu'est être seul. Êtes-vous dans cet état de solitude? Nous n'avons pas l'esprit suffisamment intégré pour être seuls. Le processus même de l'esprit est séparateur. Et tout ce qui sépare connaît l'isolement.

La solitude, en revanche, n'est pas séparatrice. C'est quelque chose qui n'est pas multiple, qui n'est pas influencé par ce qui est multiple, qui n'est pas le résultat de la multiplicité, qui n'est pas construit de toutes pièces, comme l'est l'esprit ; car l'esprit est de l'ordre du multiple. L'esprit n'est pas une entité qui est seule, puisqu'il a été construit, élaboré, fabriqué au fil des siècles. L'esprit ne peut jamais être seul. Mais c'est dans la prise de conscience de l'isolement, dans les moments où l'esprit le subit, qu'éclôt cette solitude. Alors seulement peut être l'immesurable. Mais, malheureusement, nous sommes presque tous en quête de dépendance. Nous avons besoin de compagnons, d'amis, nous voulons vivre dans un état de séparation, un état qui donne lieu aux conflits. Tandis que cela même qui est seul ne peut jamais être en état de conflit. Mais notre esprit ne peut jamais percevoir cette chose, ne peut jamais la comprendre, il ne peut connaître que l'isolement.

Extrait du livre : CW, vol. VI, p. 312

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics