Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

Je ne sais pas


Si l'on peut vraiment arriver jusqu'à cet état où l'on dit: « Je ne sais pas », c'est le signe d'un sens de l'humilité extraordinaire: c'en est fini de l'arrogance du savoir, des réponses pleines d'assurance destinées à impressionner. Quand vous êtes véritablement capable de dire: « Je ne sais pas », chose que très peu d'entre nous savent faire, alors dans cet état-là cesse toute peur, parce qu'on ne cherche plus à reconnaître, on ne fouille plus dans sa mémoire, on n'explore plus le champ du connu. Alors advient la chose extraordinaire. Si vous avez bien suivi jusqu'ici ce dont je parle, et pas uniquement au niveau verbal, mais si vous vivez vraiment l'expérience en ce moment même, vous vous apercevrez que lorsque vous dites: « Je ne sais pas », tout conditionnement a cessé. Et quel est donc alors l'état de l'esprit?...

Nous sommes à la recherche de quelque chose de permanent – permanent en termes de temps – de quelque chose de durable, d'éternel. Nous constatons qu'autour de nous, tout est transitoire et fluctuant, que tout naît, se fane et meurt, et nous cherchons sans cesse à créer quelque chose qui perdure tout en restant dans le champ du connu. Mais le véritable sacré transcende toute mesure de temps ; il ne peut se trouver dans le champ étroit du connu. Le connu n'agit que par l'intermédiaire de la pensée, qui est la réponse que la mémoire donne aux défis rencontrés. Voyant cela, si je veux savoir comment faire cesser la pensée, que dois-je faire? Je dois, bien entendu, grâce à la connaissance que j'ai de moi-même, prendre conscience de tout le processus de ma pensée, je dois voir que toute pensée, si subtile, si élevée, ou si ignoble, si stupide soit-elle, est enracinée dans le connu, dans la mémoire. Si je vois tout cela très clairement, alors l'esprit, lorsqu'il est confronté à un vaste problème, est capable de dire: « Je ne sais pas », parce qu'il n'a pas la réponse.

Extrait du livre : CW, vol. IX, pp. 112-13

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics