Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

L'introspection est imparfaite


Dans la conscience claire il n'y a que le présent - autrement dit, votre prise de conscience vous permet de voir le mécanisme d'influence grâce auquel le passé contrôle le présent et modifie le futur. La conscience claire est un processus intégral, pas un processus de division. Par exemple, si je pose la question: « Est-ce que je crois en Dieu? » – dans le processus même de ce questionnement, je peux observer, si je suis pleinement conscient, ce qui me pousse à poser cette question ; si je suis attentif et lucide, je peux repérer les forces passées et présentes qui m'obligent à poser cette question. Alors je prends conscience de diverses formes de peur – celles de mes ancêtres qui ont créé et m'ont transmis une certaine idée de Dieu, de sorte qu'en mêlant leur conception à mes réactions présentes, j'ai modifié ou changé ce concept de Dieu. Si je suis vigilant, l'ensemble de ce mécanisme du passé et ses effets sur le présent et sur l'avenir, je les perçois intégralement, comme un tout.

Si l'on sait être lucide, on voit comment la conception que nous avons de Dieu est liée à la peur ; ou peut-être y eut-il une personne qui, ayant eu l'expérience première de la réalité ou de Dieu, la communiqua à une autre personne, qui dans son avidité se l'appropria, et donna élan au processus d'imitation. La conscience claire est le processus de la perfection ; l'introspection est imparfaite. L'introspection a des effets morbides et douloureux, alors que la conscience claire est enthousiasme et joie.

Extrait du livre : CW, vol. III, p. 179

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics