Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

La floraison de la pensée


La conscience claire est un état d'esprit qui peut tout embrasser – le vol des corbeaux à travers le ciel, les fleurs sur les arbres, les gens assis là aux premiers rangs et les couleurs qu'ils portent – il nous faut avoir cette amplitude de conscience qui exige que l'on examine, que l'on observe, que l'on remarque la forme de la feuille, la forme du tronc, la forme qu'a la tête du voisin, ce qu'il est en train de faire. Avoir cette amplitude de conscience, et agir sur ces bases – c'est cela, avoir conscience de la totalité de son être. Ne disposer que d'une capacité partielle, d'un fragment de capacité ou d'une capacité morcelée, cultiver celle-ci et fonder notre expérience sur la base de cette capacité qui est limitée – cela donne un esprit de qualité médiocre, limitée, étroite. Mais avoir conscience de la totalité de notre être – compris grâce à la perception de chaque pensée, de chaque sentiment, sans qu'on oppose de limites à cette perception, mais en laissant fleurir toutes les pensées, tous les sentiments – être par conséquent pleinement conscient, voilà qui est tout autre chose qu'une action ou une concentration qui ne sont qu'une simple capacité, et qui sont de ce fait limitées.

Laisser fleurir une pensée ou un sentiment demande de l'attention – pas de la concentration. J'entends par laisser fleurir une pensée le fait de lui permettre de se déployer en toute liberté, et observer le résultat, voir ce qui se passe dans votre pensée, dans vos sentiments. Tout ce qui fleurit a besoin de liberté, de lumière, et ne peut être assujetti à aucune restriction. On ne peut pas l'évaluer, on ne peut pas dire: « C'est bien, c'est mal ; ceci est acceptable, cela ne l'est pas » – car c'est ainsi qu'on limite cette floraison de la pensée. Or la floraison ne peut avoir lieu qu'à la lumière de cette conscience-là. Donc, si vous allez au fond des choses, vous découvrirez que la floraison de toute pensée en est aussi la fin ultime.

Extrait du livre : CW, vol. XII, p. 306

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics