Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

La méditation commence avec la générosité


Nous allons aborder une question qui requiert un esprit capable d'une grande pénétration. Il faut commencer par des choses toutes proches, car nous n'irons pas bien loin si nous ne savons pas commencer au plus près, si nous ne savons pas faire le premier pas. La méditation fleurit dans la bonté, et la méditation commence avec la générosité du cœur. Nous avons parlé d'une multitude d'aspects de la vie: l'autorité, l'ambition, la peur, l'avidité, l'envie, la mort, le temps ; nous avons abordé quantité de sujets. Si vous observez, si vous avez approfondi, si vous avez bien écouté, ce sont toutes ces choses-là qui constituent le fondement essentiel pour tout esprit capable de méditer. Vous ne pouvez pas méditer, si vous êtes ambitieux – mais vous pouvez jouer avec l'idée de méditation. Si votre esprit est tyrannisé par l'autorité, ligoté par la tradition, soumis, moutonnier, vous ne saurez jamais ce que c'est que de méditer sur cette beauté extraordinaire...

L'esprit cherche à s'accomplir par l'intermédiaire du temps, et c'est cette quête qui empêche toute générosité. Et il vous faut un esprit généreux – pas seulement un esprit large, un esprit débordant d'espace, mais aussi un cœur qui donne sans même y penser, sans motif, et sans attendre de récompense en retour. Mais pour donner – quels que soient les moyens, grands ou petits, dont on dispose – cette qualité de spontanéité du don, sans restriction, sans retenue, est nécessaire. Il ne peut y avoir de méditation sans générosité, sans bonté – autrement dit, libérez-vous de tout orgueil, ne grimpez jamais à l'échelle du succès, ne cherchez jamais à connaître la célébrité ; autrement dit, sachez mourir à toute chose, dès qu'elle est accomplie, et ce, à chaque instant de la journée. Ce n'est que dans un tel terreau fertile que peut croître et fleurir cette bonté-là. Et la méditation, c'est la floraison de la bonté.

Extrait du livre : CW, vol. XIII, p. 150

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics