Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

La mort perçue en tant qu'état


Nous avons tous peur de mourir. Pour que cesse cette peur, nous devons entrer en contact avec la mort – il ne s'agit pas d'un contact avec l'image que notre pensée se fait d'elle, mais d'une perception réelle de la mort en tant qu'état. Sinon la peur n'en finira jamais, car c'est le mot mort qui suscite la peur, et nous ne voulons même pas en parler. Nous est-il possible – alors que nous sommes en bonne santé, normaux, capables de raisonnement lucide, de pensée objective, d'observation – d'entrer en contact avec ce fait, de manière totale? L'organisme, en raison du traitement auquel il est soumis, et de la maladie, va finalement mourir un jour. Si nous sommes sains de corps et d'esprit, nous avons l'envie de découvrir ce que signifie la mort. Ce n'est pas un désir morbide, car c'est peut-être en mourant que nous comprendrons ce qu'est la vie. La vie, telle qu'elle est en ce moment, est un supplice, une tourmente incessante, un nœud de contradictions, donc une source de conflits, de malheur, de confusion. La routine quotidienne du bureau, la répétition du plaisir, avec les douleurs qui y sont liées, l'angoisse, les tâtonnements, l'incertitude – c'est ce que nous appelons vivre. Nous nous sommes accoutumés à ce genre de vie. Nous l'acceptons ; nous vieillissons en vivant ainsi, et nous mourons.

Pour découvrir ce qu'est la vie, de même que pour découvrir ce qu'est la mort, il faut entrer en contact avec la mort, c'est-à-dire mettre fin chaque jour à tout ce que nous avons connu. Il faut mettre fin aux images que nous avons élaborées – celle que nous nous sommes créée de nous-même, de notre famille, de nos relations, l'image que nous avons édifiée à travers nos plaisirs, nos liens avec la société, nos liens avec toute chose. C'est précisément ce qui se passera à l'heure de notre mort.

Extrait du livre : CW, vol. XVI, p. 176

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics