Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

Le pardon n'est pas la véritable compassion


Qu'est-ce qu'être compatissant? Trouvez vous-même, cherchez à savoir si un esprit qui est blessé, ou qui peut l'être, est jamais capable de pardonner. Un esprit vulnérable aux blessures peut-il pardonner? Et cet esprit, qui est vulnérable, qui cultive la vertu, qui est conscient de sa propre générosité, peut-il être compatissant? La compassion, comme l'amour, n'est pas du domaine de l'esprit. Lorsqu'il manifeste de la compassion ou de l'amour, l'esprit n'a pas conscience de lui-même. Mais dès qu'on pardonne consciemment, l'esprit met à profit sa propre blessure pour renforcer son propre centre. L'esprit qui accorde son pardon consciemment ne peut jamais pardonner ; il ne connaît pas le pardon ; il pardonne pour éviter de nouvelles blessures.

Il est donc fondamental de découvrir pourquoi au juste l'esprit se souvient, pourquoi il stocke les souvenirs. C'est parce que l'esprit ne cesse de vouloir s'agrandir, prendre de l'ampleur, être quelque chose. Lorsque l'esprit est prêt à renoncer à être quoi que ce soit, prêt à n'être rien, absolument rien, alors dans cet état naît la compassion. Dans cet état il n'est ni pardon ni blessure ; mais, pour comprendre cela, il faut comprendre le développement conscient du « moi »...

Donc, tant que nous cultiverons de manière consciente quelque tendance particulière, quelque vertu particulière que ce soit, il ne pourra y avoir ni amour ni compassion, parce que l'amour et la compassion ne sont pas le fruit d'un effort conscient.

Extrait du livre : CW, vol. VII, p. 224

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics