Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

Le vieil esprit est soumis à l'autorité


Tel est donc le problème qui se pose: un esprit qui a été ainsi conditionné, façonné par une multitude de sectes, de religions, et par tant de superstitions et de peurs, est-il capable de s'arracher à lui-même et de donner naissance à un esprit neuf?... Le vieil esprit, c'est essentiellement celui qui est soumis à l'autorité. Je n'emploie pas ici le mot autorité au sens légaliste du terme ; j'entends par là l'autorité sous forme de tradition, de savoir, d'expérience ; l'autorité en tant que moyen de trouver la sécurité, tant sur le plan extérieur qu'intérieur, car en définitive tout ce que veut l'esprit, c'est se sentir rassuré, à l'abri de toute perturbation. Cette autorité, nous pouvons nous l'imposer nous-mêmes, sous forme d'idées, d'idéaux ou de cette prétendue notion de Dieu, qui n'a aucune réalité pour toute personne vraiment religieuse. L'idée n'est pas un fait réel mais une fiction ; certes, on peut y croire, mais ce n'en est pas moins une fiction. Dieu est une fiction ; vous pouvez y croire, pourtant c'est toujours une fiction. Mais pour rencontrer Dieu, il faut anéantir la fiction, car le vieil esprit est celui qui craint, qui est ambitieux, qui a peur de mourir mais aussi de vivre, que les relations effraient et qui, toujours, consciemment ou inconsciemment, est en quête de permanence, de sécurité.

Extrait du livre : CW, vol. XIV, p. 15

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics