Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

Une quête vaine


Tant que nous penserons en termes de temps, la peur et la mort seront là, inévitablement. J'ai beaucoup appris, mais sans jamais rencontrer l'ultime réalité, et, avant de mourir, je dois la découvrir ; en tout cas si je ne la trouve pas avant l'heure de ma mort, je garde au moins l'espoir de la rencontrer dans une autre vie, et ainsi de suite. Toute l'activité de notre pensée est fondée sur le temps. Notre pensée, c'est le connu, c'est le fruit du connu, et le connu n'est autre que le processus du temps ; et c'est avec cet esprit-là que nous cherchons à trouver ce qui est immortel, ce qui est au-delà du temps – quête tout à fait vaine. Et qui n'a aucun sens, sauf pour les philosophes, les théoriciens et autres penseurs. Si je veux trouver la vérité, non pas demain, mais là, tout de suite, ne dois-je pas – le « moi », l'ego qui ne cesse d'amasser, de lutter, et de se donner une continuité à travers la mémoire, ne doit-il pas – cesser de se perpétuer? Ne pouvons-nous mourir de notre vivant – non pas en perdant artificiellement la mémoire, ce qui serait de l'amnésie, mais en cessant effectivement d'emmagasiner toute chose par l'intermédiaire de la mémoire, et donc en cessant de perpétuer le « moi »? Notre esprit peut-il, tandis que nous vivons dans ce monde imbriqué dans le temps, faire éclore un état dans lequel le sujet et l'objet de l'expérience soient sans fondement? Tant qu'il y a un sujet qui vit l'expérience, un observateur, un penseur, il y a la peur de cesser d'exister, et par conséquent la peur de la mort...

Ainsi, s'il est possible que l'esprit sache tout cela, soit pleinement conscient, au lieu de dire seulement: « Effectivement, c'est simple » – si l'esprit sait percevoir en toute lucidité tout le mécanisme de la conscience, voir tout ce que signifient la continuité et le temps, constater la futilité de cette quête qui prétend découvrir ce qui est au-delà du temps tout en passant par lui – si l'esprit sait voir tout cela lucidement, il se pourrait alors qu'il y ait une mort qui soit un véritable état créatif transcendant totalement le temps.

Extrait du livre : CW, vol. XIII, p. 246

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics