Suggestion
Subscribe to the Subscribe
And/or subscribe to the Daily Meditation Newsletter (Many languages)
Chaine Youtube sur l'Enseignement de Krishnamurti en français S'abonner

Méditation Quotidienne avec Krishnamurti


pixabay.com

Une transformation sans motif


Comment puis-je me transformer? Je vois la vérité – ou tout au moins, j'en entrevois un pan: je vois que tout changement, toute transformation doit impérativement commencer à un niveau auquel l'esprit, sous forme de conscient ou d'inconscient, ne peut avoir accès, puisque c'est la totalité de ma conscience qui est conditionnée. Que faire, dans ce cas? J'espère que j'ai clairement posé la question? Qui peut, si vous me le permettez, être exprimée en d'autres termes: mon esprit – c'est-à-dire le conscient aussi bien que l'inconscient – peut-il se libérer de la société, laquelle est tout à la fois l'éducation, la culture, la norme, les valeurs, les principes établis? Car sans cette liberté tout changement, quel qu'il soit, que l'esprit essaye d'introduire dans cet état conditionné reste toujours limité, et c'est pourquoi ce changement n'en est pas un.

Suis-je donc capable d'un regard dénué de mobile? Mon esprit peut-il exister sans avoir la moindre visée, le moindre mobile l'incitant à changer ou ne pas changer? Car tout mobile résulte de notre réaction à une culture donnée, il est le fruit d'un arrière-plan donné. Mon esprit peut-il donc se libérer de la culture spécifique dans laquelle j'ai été élevé? La question est capitale, parce que, si l'esprit ne se libère pas de la culture qui l'a nourri, formé, jamais l'individu ne pourra trouver la paix, la liberté. Ses dieux et ses mythes, ses symboles, ainsi que tous les efforts qu'il déploie, resteront limités, étant toujours enclos dans le champ de l'esprit conditionné. Quels que soient les efforts qu'il fait ou ne fait pas, dans cet espace limité, ces efforts sont vraiment les plus futiles qui soient. Les conditions d'enfermement peuvent être adoucies – prison moins sombre, plus de fenêtres, meilleurs repas – cela n'en reste pas moins la prison d'une culture donnée.

Extrait du livre : CW, vol. IX, p. 56

© 2016 Copyright by Krishnamurti Foundations


                         Diaspora      rss 

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY-SA 4.0
Web Statistics